Bombardier, les officiels et le riche trésor | FRANCIS VAILLES

Vous êtes à la recherche d’une aisance pour votre chien ou votre chat ? Grâce à la comparaison sur internet LeLynx.fr, trouvez l’équilibre entre votre finance et garanties que vous souhaitez pour protéger votre animal en d’accident ou de maladie. Comparez et réalisez des économies sur frais de vétérinaire !

Les résultats de l'enquête sur les transactions des six directeurs de Bombardier devraient être rappelés à l'ordre. Déclaration de l'AMF: pas d'infraction et pas de violation des règles sur les valeurs mobilières.

Le chien de garde sur les marchés financiers a lancé la revue le 15 novembre 2018 et a renoncé à la vente des titres transférés par les six gérants d'une RATA (1) en août. RATA est un mécanisme par lequel les bénéficiaires permettent à un tiers indépendant de vendre des blocs de leurs actions selon des instructions prédéterminées.

Après la forte baisse du marché boursier en date du 8 novembre, Bombardier a émis des soupçons lorsque Bombardier a annoncé que ses liquidités seraient plus faibles que prévu en raison du retard dans la livraison des trains.

En conséquence, nous nous sommes demandé: les six gérants savaient-ils le 15 août que le titre tomberait trois mois plus tard? Ont-ils effectué des opérations d'initiés en transférant des actions et des options d'achat d'actions à RATA, qui était alors évalué à 65 millions de dollars? Ont-ils tout fait sous le conseil d'administration de Bombardier? Ou les conseillers étaient-ils féroces?

La transaction a été prise au sérieux sur les marchés, à tel point que le lendemain de l'examen de l'AMF, le titre de l'action a perdu 15%.

En fin de compte, l'Autorité conclut qu'aucun crime n'a été commis. Et hier, Bombardier a annoncé la fin de son programme RATA depuis le 1 et le en mai, comme suggéré par l'AMF.

Nous pouvons critiquer la société, critiquer les décisions des dirigeants et juger que le plan de compensation est inadéquat. Mais suggérer que la société, ses dirigeants et son conseil d’administration participent au délit d’initié est puni d’une peine d’emprisonnement, autrement.

Nul doute que nous devons être vigilants, surtout avec les scandales de ces dernières années, est le Québec comme le chat qui aboie, il craint les eaux froides. De même, faisons confiance à nos institutions et à l’intégrité de la grande majorité des décideurs.

(1) Disposition automatique du régime des valeurs mobilières

Officiels officiels: moins en Ontario qu'au Québec?

Le gouvernement de l’Ontario a fini par me revenir avec des statistiques sur le nombre d’employés du gouvernement. Trois observations se produisent

Premièrement, le gouvernement de l'Ontario ne conserve que des données précises sur les fonctionnaires, ce qui exclut les autres employés de l'État (enseignants, infirmières, etc.), par opposition au Québec.

Deuxième découverte: selon les données, l'Ontario comptait 65 568 employés en mars 2019 (équivalent plein temps), soit moins qu'au Québec (68 696), malgré une augmentation de 70% de sa population. Au Québec, les chiffres sont difficiles à comparer car on ne sait pas exactement ce qu'ils mesurent des deux côtés.

Ainsi, lorsque nous prenons tous les employés d’État, y compris les enseignants, les infirmières et les employés de sociétés d’État et autres (Loto-Québec, SAQ, Investissement Québec, Agence du revenu du Québec, etc.), s’élève à 510 095 au Québec (équivalent temps plein). En Ontario? «Plus d'un million de travailleurs dans plusieurs secteurs», dis-je du Conseil du Trésor de l'Ontario, sans plus de précision.

Constatation 3: Le nombre de fonctionnaires ontariens a augmenté de près de 6% durant le dernier mandat de Kathleen Wynne, passant de 62 933 en mars 2015 à 66 569 en mars 2018. Doug Ford a commencé à rationaliser ses activités, le nombre de fonctionnaires ayant augmenté. diminué de 1001 en mars 2019.

Lisez la colonne "L'Etat a augmenté de 31 500 employés au cours des trois dernières années"

Impôts: exemples de contribuables

La chronique de mercredi intitulée "L'augmentation des impôts pour les riches a brisé les revenus d'Ottawa" a provoqué de nombreuses réactions.

J'ai écrit que le taux d'imposition plus élevé des contribuables à revenu élevé avait réduit les recettes fiscales fédérales de 1 milliard de dollars en 2016, selon un rapport sur le budget (budget). En fait, les contribuables ciblés ont avancé jusqu'à 2015 l'explication de certains revenus, en utilisant le pourcentage le plus faible pour 2015.

Par contre, dit le directeur parlementaire du budget, ces contribuables fortunés n’auraient autrement pas changé de comportement pour éviter de payer les impôts supplémentaires, comme on pouvait s’y attendre (réduction du travail, utilisation de la confiance, etc.). Le DPB constate également une forte augmentation des recettes provenant de l'impôt sur la fortune en 2017.

Le lecteur Jacques Bélanger n’est évidemment pas de l’avis du DPB sur ce dernier aspect. "Après sa retraite, le service de santé a demandé mes compétences en gestion en 2018. Résultat: en raison de l'augmentation soudaine de mon revenu annuel, j'ai dû rembourser ma pension de retraite, payer les cotisations de l'employé et du RRQ, payer la prime du régime d'assurance parentale, verser une subvention plus importante au Fonds de la santé et payer une proportion beaucoup plus élevée de l’impôt sur le revenu.

"J'ai estimé que 57% des revenus supplémentaires acquis en 2018 avaient finalement été supprimés. Assurez-vous de retourner à la retraite et de ne plus accepter les mandats. Ainsi, au lieu de recevoir un montant équitable d'impôt de ma part, ils n'auront plus rien Jusqu'à 49%, je ne travaille plus, dit-il.

Lisez la colonne "La hausse des impôts a entraîné les revenus d'Ottawa"

Bombardier, les officiels et le riche trésor | FRANCIS VAILLES
4.8 (97%) 45 votes